Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Patrick Perrey

poème, roman, chronique, venez découvrir mon esprit pleins de mots et de maux...

Je ne recherche pas de CDI

Je ne recherche pas de CDI

Bonjour, Madame, Monsieur,

Je me présente je m’appelle Patrick, Perrey. Si on en croit mon C.V, je suis préparateur de commande où plutôt… Ouvrier polyvalent en manutention et en logistique serait plus juste à dire. Mais je ne veux pas être enchaîner à ce boulot, bien sûr j’ai besoin d’argent, mais mon souci, c’est que je ne suis pas devenue ce que j’aurais dû être, certes ma vie n’est pas finie, mais disons qu’il y a des plans de vie très difficile à mettre en place, comme vouloir être pompier professionnel, vouloir faire partie d’une brigade d’intervention de la gendarmerie ou encore plus dur…. Devenir Président de la république.

Ben, moi je voudrais être écrivain romancier. Mon père me disait souvent que la vie d’artiste était une vie compliquée. Lui, lorsqu’il était jeune, écrivait des poèmes, des nouvelles, il s’est fait publier une fois dans un journal, ça lui a coûter des cent et des milles, du coup il n’a pas persévéré. Et si je dois parler de mes influences, alors je dois aussi vous parler de mon beau père, qui toute sa vie s’est battus pour la musique, son rêve était d’avoir son studio d’enregistrement et de travailler avec de multiple artiste. Ce n’est peut-être pas devenir chef d’état, mais parmi la masse de gens qui ont le même rêve, c’est difficile de se démarquer.

C’est surtout pour cette raison que j’ai du mal à me trouver bien à ma place. Car celle que j’ai ne me convient pas, alors bien sûr, je travaille régulièrement, mais je ne veux pas que ma vie professionnelle m’empêche d’écrire, ou ralentit mon rythme d’écriture à néant ou presque. C’est quelque chose de sanguin pour moi, et bien que j’aie essayer de me contenter de ce que je suis devenue, je n’arrive pas m’arrêter de continuer à croire en mon destin, j’aime l’écriture, je suis attaché à mes personnages, mais aussi aux messages moraux que je passe à travers eux.

J’ai commencé par un livre qui parles d’adolescent, bien que j’eusse déjà commencé l’écriture de mon œuvre, un jour, j’ai entendu une phrase qui m’a redonné confiance en mon choix : « Quand on élève une femme, on élève un peuple », sans en avoir réellement conscience, je développais déjà cette idée : « Lorsque l’on élève un enfant, on façonne l’avenir de l’homme. » Et pour en arriver à ça je voudrais arriver à faire comprendre ou faire ressentir au « ados » que tout ce qu’il font aujourd’hui compte double, que même si la vie reste relativement malléable, plus ont vieillis, plus changer de vie devient difficile… Et pour ceux qui sont comme je l’étais : « Si, si ta famille à bien peur pour toi. »

Dans le même objectif j’ai dans l’idée de rappeler au parents le temps où ils apprenaient des choses qui sont devenue pour eux aujourd’hui des évidences, des détails de la vie qui sont aujourd’hui des piliers de leur réalité. Mais qui leur paraissait hier… « Dégueulasse ! », « débile ! », ou voir « n’importe quoi, sérieux ».  Leur rappeler qu’on était fougueux, qu’on n’acceptait pas ou peu la frustration en sachant qu’on avait plein d’envie, d’espoir, et croyait que l’âge adulte allait changer notre vie au point de se sentir en pleine confiance… Ça à sûrement dû arriver à plein de personne, mais d’autre comme moi ont dû se sentir à part dans leur monde de « neo-adulte », des rêves hors-limite ou presque, pas l’envie de se caser définitivement comme la plupart de son entourage le font ou croit qu’ils le font.

Non, moi… Je rêvais d’apporter un peu plus au monde, je me sentais tellement à part, rebelle, que je ne pouvais me résigner à lâcher mon combat… Aujourd’hui les années ont passées, j’ai évolué, je me suis mis en couple, j’ai une fille autant magnifique de l’intérieur que de l’extérieur, je me suis séparé, j’ai tout fait…  Mais si je veux un CDI, c’est celui qui me permettra d’être lu, car sinon… Je ne recherche pas de CDI. 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :